Barracuda a peur de l’avion, mais pas que lui…

Beaucoup de personnes disent avoir peur de l’avion. Il peut s’agir d’un simple : « Sérieusement, je n’aime pas prendre l’avion » à une peur maladive qui vous empêche de voyager dans les airs.

Cette peur handicape la vie des personnes passionnées de voyage, mais surtout celles qui sont obligées de se déplacer uniquement en avion.

En tout cas, quel que soit votre niveau sur l’échelle de la peur, vous pouvez tout à fait la surmonter. Dans ce billet, nous allons voir ensemble d’où vient cette angoisse excessive et comment la contrôler grâce à l’hypnose et astuces naturelles.

Origines

Plusieurs origines peuvent être liées à la peur de l’avion appelé aussi aviophobie ou aérodromophobie. Celle-ci naît très souvent lorsqu’on devient adulte, car nous mesurons les risques et les dangers souvent alimentés par des films, les romans ou encore des faits divers tragiques.

Lors d’un vol qui ne s’est pas passé comme on l’a souhaité : problèmes techniques au décollage ou à l’atterrissage, des turbulences mal vécues…pouvant être des expériences traumatisantes.

On retrouve également chez les aviophobes la peur d’un accident d’avion, étroitement liée à la peur de la mort, mais aussi la peur du vide ou encore la claustrophobie.

Même si l’avion reste le moyen de transport le plus sûr, cela n’aide pas à dépasser la peur.

Les effets comportementaux

Savez-vous combien de gens ont peur de l’avion ? Environ un quart de la population est terrorisée à l’idée de voyager dans les airs. Peu importe les raisons de cette phobie, toujours est-il que le cerveau interprète l’action de voyager en avion comme une expérience anormale que l’on ne peut pas maîtriser. La vie de tous les passagers se trouve ainsi entre les mains d’un pilote inconnu caché dans le cockpit.

Puisque le cerveau est convaincu du danger encouru, il donne des ordres à la personne qui a peur. Deux cas de figure peuvent se présenter. D’abord, le phobique refuse catégoriquement de monter dans un avion et il cherche tous les moyens d’éviter les angoisses. Ensuite, il y a le type de phobique qui n’a pas vraiment le choix et se trouve obligé de défier cette peur. Celle-ci se manifeste ainsi par l’impossibilité de bouger ou de parler dans l’avion, les nausées pendant tout le vol, les pleurs, les suées, la crise de panique, l’accélération du rythme cardiaque et plus encore.

Que faire? Des solutions

 Il y a d’abord le stage permettant d’arrêter d’avoir peur de voler en avion. Il s’agit d’une solution d’accompagnement personnalisé dans un simulateur qui reproduit les mouvements d’un avion. Par exemple, vous pourrez participer aux stages de gestion du stress organisés par Air France pendant seulement une journée.

Le mieux est d’éviter la prise de médicaments comme l’Atarax ou le Lexomil, car des astuces naturelles existent pour dépasser ce stress. La méditation, l’acupuncture, les huiles essentielles, l’homéopathie, fleurs de bach, sont également réputées pour leurs vertus apaisantes et relaxantes pour réduire et mieux gérer votre peur. 

La phobie est un comportement associé à un événement passé qui a provoqué la peur, la rendant irrationnelle. L’hypnose peut être une solution pour réduire votre sentiment d’angoisse. Lors de la séance, la personne prendra conscience des aspects symboliques souvent inconscient liés à sa peur pour ainsi la diminuer et la gérer au mieux.

Le praticien en hypnose s’adapte à chaque personne selon sa propre signification face à cette phobie. Vous n’êtes pas seul dans ce cas et que des solutions existent pour permettre de profiter d’un vol en plein air.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

personnes ont déjà voté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *